avr 05

Catastrophe imminente

Après plusieurs articles sur la nourriture biologique, voilà  mon article qui sera le dernier sur le sujet et la catastrophe écologique que nous sommes en train de vivre. Le tout illustré en 4 points.

1) C’est un commerce comme un autre
Première chose pour rendre la marié plus présentable. Les professionnels du secteur appelles les pesticides des produits phytosanitaire. C’est du politiquement correct ou un détournement sémantique ? Regardons juste le chiffre d’affaire des pesticides en France.
chiffre d'affaire pesticides france2) Une pollution locale, nationale et mondiale
Cette pollution n’est pas une vue de l’esprit. Les pesticides restent longtemps dans l’environnement car ce sont des produits chimiques persistants à la base. Pourquoi les agriculteurs mettent des masques lors de leur utilisation ? Parce que ces produits sont dangereux pour l’homme ! Et pourtant nous acceptons d’en manger quotidiennement ! Les pesticides tombent dans les nappes phréatiques, ce qui veut dire que notre eau du robinet en contient, ainsi que l’eau en bouteille, même si là, les quantités sont moindres. Toute la biosphère est contaminé jusque dans les nuages !
La pollution du à l’utilisation des pesticides a donc une incidence partout: eau, sol, air, hommes et animaux. C’est qq chose de reproductible à l’échelle planétaire. C’est tout simplement un drame planétaire, de même ordre que la pollution atmosphérique lié aux usines et à l’automobile. Les résidus de pesticides sont donc un peu partout dans l’atmosphère. Voir le joli schéma, en bas.

cycle pesticide

3) votre santé est vraiment en jeu
N’oublier jamais qu’un pesticide (herbicide, fongicide etc) est destiné à TUER ! A l’époque de la guerre du Vietnam, on utilisait déjà les pesticides comme arme de guerre. A noter que les pesticides sont la première cause de la maladie de Parkinson chez les agriculteurs.

Notons ici qqs effets des pesticides:

  • perturbateurs endocriniens, qui influent directement dans nos capacités, nos moyens de reproduction
  • altération du système immunitaire
  • voie royale pour favoriser les cancers de toutes sortes

les pesticides sont dangereux

4) Le pire est encore à venir !
les OGM…

consequence ogm souris

…souris soumises aux OGM durant 2 ans…

conclusion
Depuis le début de l’industrialisation de la nourriture, toutes sortes de produits sont apparues. Un hypermarché compte en moyenne 17 000 références de produits alimentaires. Dans ce lot combien de produits sont réellement nécessaires et indispensables ? Les bonbons par ex bourrés de produits chimiques sont-ils réellement nécessaires ?

Un homme pour vivre, rester en bonne santé et se nourrir, n’a, en réalité que besoin de se nourrir régulièrement de fruits et légumes. La viande il peut en consommer mais il n’en a pas tant besoin que ça. Un repas de viande le midi est largement suffisant. Certains ne mangent de le viande qu’une fois par semaine. D’autres tournent carrément végétarien, mais ça c’est un autre débat.

5 fruits et légumes par jour/pourquoi pas ? (D’ailleurs derrière ce conseil se cache l’AFSA, qui est l’autorité en matière de sécurité alimentaire en France. Il semblerait que l’agence soit parasité par certains liens avec les industriels du secteur). Mais sûrement pas 5 fruits et légumes bombardés de pesticides ! Dans les faits actuels, le bio n’est certainement pas ce qu’il y a de meilleur (car les résidus de pesticides sont un peu partout), car pour ça il faudrait qu’il n’y ait plus aucune activité humaine polluante, ce qui est loin d’être le cas, ou bien il faudrait faire pousser sa production dans un lieu vierge de toute pollution. Ce qui ma foi, doit exister sur terre, mais dans des petits coins disséminés un peu partout.

En l’état actuel des choses (dans les pays industrialisés), le bio n’est certainement pas la meilleur solution pour votre santé (car aujourd’hui il semble illusoire d’échapper totalement aux pesticides), mais certainement la moins pire. Ce qui veut dire que le non bio est certainement ce qu’il y a de pire pour votre santé.

La France est le 1er pays d’Europe en terme d’utilisation des pesticides. Champion d’Europe comme on dit ! Même plus que ça, 3ème plus gros utilisateur au monde ! Quelle merveille !

Terminons par les 5 points les plus importants à considérer dans ce débat:

  1. Revenir à une agriculture 100% biologique est tout à fait réalisable. Le problème de rendement semble être le critère déterminant. Ce rendement semblerait moins important pour l’agriculture biologique alors qu’à fortiori un seul exploitant peut  s’occuper d’un grand terrain non bio, à lui tout seul. Il est certain qu’on a moins à lutter contre certains insectes lorsqu’on a répandu une tonne de produits chimiques sur son terrain… Il faut savoir que même cette question de rendement est discuter par les spécialistes de la question.
  2. Le fait de ne pas utiliser de pesticides va générer une économie non négligeable pour l’agriculteur bio.
  3. Néanmoins il semblerait qu’il faille une main d’œuvre plus abondante lorsqu’on abandonne le tout chimique.
  4. L’année dernière, les agriculteurs bio étaient six fois moins subventionnés que leurs homologues du tout chimique. Ce qui veut clairement dire qu’il est plus rentable pour un agriculteur de faire du tout chimique. Les subventions tombent du ciel !
  5. Mais au delà de tous ces chiffres, C’est l’impact sur la nature de tous ces résidus de pesticides. Quel est le coût réel de tout cela ? Au final le coût est extrêmement élevé car les eaux contaminées doivent être dépolluées. Et là on ne compte que les frais de décontamination de l’eau ! Imaginez si on devait additionner tout le reste ! Tout ce qui rentre dans ce cercle infernal…

Au final il semblerait que tout le monde soit largement perdant à faire du tout chimique. La terre entière peut être nourrie en faisant de l’agriculture biologique. La dernière chose à considérer est la suivante: le chiffre d’affaire de l’industrie des pesticides en France s’élève aux environs de 2 milliards d’euros/annuel, l’industrie acceptera-t-elle de voir ses profits réduit de moitié, voir carrément partir en fumée ? Tel est la question… Je vous laisse méditer la question.

Pour tous ceux dont j’aurai éveillés la curiosité, juste en bas un très bon guide sur l’agriculture biologique. Cliquez et téléchargez !

guide

 

3 comments

3 comments!!!

  1. Philippe G. dit :

    Un article très intéressant qui remet les pendules à l’heure ! Tu comptes avoir ton propre potager ? :)

  2. Johne978 dit :

    I really enjoy reading on this website, it holds great articles. Don’t put too fine a point to your wit for fear it should get blunted. by Miguel de Cervantes. fegbdkbcfdfb

  3. Agueda dit :

    I loved as much as you’ll receive carried out right here.
    The sketch is attractive, your authored material stylish.
    nonetheless, you command get got an impatience over that you wish be delivering
    the following. unwell unquestionably come more formerly
    again since exactly the same nearly very often inside case you shield this hike.

Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>